La fabrique de GIF

Méthodes amusantes pour fabriquer des gif animés amusants

Certains logiciels de dessin et de retouche d'image proposent des fonctions d'animation, c'est le cas pour Gimp et Krita

Des tutos pour y arriver avec GIMP :

https://en.wikipedia.org/wiki/Comparison_of_screencasting_software

Pour l'utilisation de SimpleScreenRecorder sur Linux, voir SimpleScreenRecorder

Peek sur linux, est facile à utiliser pour transformer un petit bout d'écran en gif (mais aussi vers d'autres formats de fichiers comme: webm, mp4, apng) et fonctionne correctement avec un navigateur sur les plateformes de vidéo (testé au moins avec youtube). Avec peek on peut définir les dimensions de la capture, le nombre d'images par seconde

Des petits utilitaires en ligne de commande peuvent rendre de grands services

Obtenir des infos sur un gif

Plusieurs possibilités pour des infos différentes

gifsicle -I anim.gif             # dimensions, nombe de frames, délai entre chaque frame (peut être différent), etc.
exiftool anim.gif                # dimensions, nombre de frames, durée totale, etc.
exiftool -b -FrameCount anim.gif # on peut avoir tous les champs séparément, ici sans label
identify anim.gif                # (identify fait partie d'imagemagick) dimensions, nombre de frames, etc.
ffprobe anim_out.gif             # dimensions, fps, peu complet

Quelque exemples

Enlever une image sur deux
La vitesse de lecture sera doublée, il faut d'abord connaître le nombe d'images. (source)

# 20200504 / gifsicle v1.88 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
gifsicle -I anim_in.gif # chercher le nombre d'images : 54
gifsicle -U anim_in.gif `seq -f "#%g" 0 2 54` -O2 -o anim_out.gif  # remplacer 54 par le nombre d'images

En détail :
-U (–unoptimize) : rendre indépendante chaque frame de l'animation d'origine. (Dans un gif optimisé, seuls les pixels qui changent sur l'image en cours sont mis à jour)
-O2 : ré-optimiser l'animation de destination, une fois les images enlevées
La partie entre backticks (`) permet de créer une liste de numéros de frames à conserver, de 0 jusqu'à 54 en prenant un nombre sur deux, la partie -f “#%g” formate ces nombres correctement pour que gifsicle les interprête corectement comme des numéros de frames

Enlever une image sur quatre sans changer la vitesse
Il faut connaître le nombre d'images et le délai entre chaque

# 20200504 / gifsicle v1.88 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
gifsicle -I anim_in.gif # chercher le nombre d'images : 54 et la vitesse 0.13
gifsicle --delay 52 -U eros_thanatos_kalimotxo_1.gif `seq -f "#%g" 0 4 54` -O2 -o anim_out.gif

–delay 52 : indique la durée entre chaque frame en 1/100e de secondes.
La partie entre backticks (`) permet de créer une liste de numéros de frames à conserver, de 0 jusqu'à 54 en prenant un nombre sur 4.

Supprimer des images

# 20200504 / gifsicle v1.88 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
gifsicle -U anim_in.gif --delete "#1" "#2" "#3" "#5" "#6" "#7" "#8" > anim_out.gif

Supprimer une série d'images

# 20200504 / gifsicle v1.88 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
gifsicle anim_in.gif --delete '#70-74'> anim_out.gif # supprimer les images 70 à 74 (incluses)

Réduire le nombre de couleurs

# 20200504 / gifsicle v1.88 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
gifsicle anim_in.gif -O3 --colors 32 > anim_out.gif

Réduire la définition

# 20201109 / gifsicle v1.88 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
gifsicle --resize 300x300 -i anim_in.gif > anim_out.gif
# ou
gifsicle --scale 0.5 -i anim_in.gif > anim_out.gif

Ressources gifsicle

Imagemagick permet de réaliser et d'optimiser une animation gif.

Quelques exemples

Faire une feuille de sprites (spritesheet) à partir d'un gif

Pratique pour se rendre compte des qualités de l'animation

# 20200505 / ImageMagick 6.9.7-4 Q16 x86_64 20170114 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
montage -coalesce anim.gif -tile 5x2 -geometry +0+0 -alpha On -background "rgba(0, 0, 0, 0.0)" -quality 100 anim_sprites.png

Ce qui produira une feuille de 5 images de large sur 2 images de haut, sur un fond noir

Un sujet de discussion avec des exemples pour manipuler des spritesheets / spritestrips, dans les deux sens.

Transformer une feuille de sprites en animation

# 20200505 / ImageMagick 6.9.7-4 Q16 x86_64 20170114 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
convert sprites.png -crop 165x165 +adjoin +repage -adjoin -loop 0 -set delay 200 sprites_out.gif

Produira une animation en boucle infinie où chaque image durera 2 secondes (-set delay 200 : durée en 1/100e de secondes)

Transformer un gif en une séquence d'images

# 20200505 / ImageMagick 6.9.7-4 Q16 x86_64 20170114 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
convert -coalesce anim.gif anim_image_%03d.png

Transformer une séquence d'images en gif

Les images doivent avoir des noms de fichiers adaptés : image_000.png, image_001.png, image_002.png. Ce n'est pas nécessaire que les nombres se suivent, il faut juste respecter un ordre croissant.

# 20200510 / ImageMagick 6.9.7-4 Q16 x86_64 20170114 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
convert -delay 8 -loop 0 image_*.png anim.gif

-delay 8 : un délai de 8/100e de secondes entre chaque image, soit environ 12 images / seconde
-loop 0 : boucler indéfiniment

Si l'animation doit avoir une taille différente des images de départ, on peut la redimensionner :

# 20200510 / ImageMagick 6.9.7-4 Q16 x86_64 20170114 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
convert -delay 8 -loop 0 image_*.png -scale 100x100 anim.gif   

ou

convert -resize 50% -delay 3.3 -loop 0 image-*.png anim.gif  

D'autres opérateurs peuvent être utiles selon le type des images d'origine : pour réduire le nombre de couleurs (-colors), optimiser les couches (-optimize), ajouter du flou (-fuzz), etc.

Rendre transparent le fond d'une animation existante

Pour l'exemple ci-dessous, le fond de l'animation gif est blanc avant d'être remplacé par un fond transparent

# 20210903 / ImageMagick 6.9.7-4 Q16 x86_64 20170114 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
convert -dispose 2 anim.gif -fuzz 50% -transparent white anim_transparent.gif

Sur l'utilisation de -dispose, voir : https://legacy.imagemagick.org/Usage/anim_basics/#dispose
Pour –fuzz, voir https://imagemagick.org/script/command-line-options.php#fuzz

Ressources Imagemagick

Transformer une vidéo en animation gif source

# 20200504 / gifsicle v1.88, ffmpeg version 3.2.14-1~deb9u1 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
ffprobe video.mp4 # infos sur la vidéo : codecs, dimensions, framerate, etc.
ffmpeg -i video.mp4 -s 160x90 -pix_fmt rgb24 -r 2 -f gif - | gifsicle --optimize=3 --delay=4 > videoanim.gif

Dans un premier temps un fichier vidéo est redimensionné (-s 160×90), on en extrait 2 images par secondes (-r 2) pour créer un gif, ce gif est envoyé à gifsicle pour être optimisé.

Transformer une vidéo en séquence d'images

# 20200504 / gifsicle v1.88, ffmpeg version 3.2.14-1~deb9u1 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin

ffmpeg -i robot.mp4 -r 1 -f image2 "image-robot-%4d.png"

Transformer une vidéo en planche d'images (imagesheet) source

# 20200504 / ffmpeg version 3.2.14-1~deb9u1 / Debian Stretch 9.5 @ Kirin
ffprobe video.mp4 # infos sur la vidéo : fps, durée
ffmpeg -i video.mp4 -frames 1 -vf "select=not(mod(n\,30)),scale=160:90,tile=10x18" planche.png

La vidéo fait 180s à 29.97 fps, si on veut une image par seconde, il y aura donc 180 images (tile=10×18) et on prend une image toutes les 30 images (nombre entier nécessaire) avec mod(n\,30)

Il existe des scripts tous faits pour réaliser ce genre de choses, comme vcs :

Piskel https://www.piskelapp.com/

Editeur de sprites utilisable dans le navigateur, permet d'ouvrir un gif animé et de le transformer pixel par pixel!

(à compléter)

Transportés ici GIFever en temps de crise

  • ressource/logiciel/fabrique_de_gif/start.txt
  • Dernière modification: 2021/09/03 10:48
  • par emoc